Le « shotgun IPSC » pour les nuls ! 2ème article : Améliorations/customisation, ceinture et équipements

1er article : Divisions, conditions de départ, améliorations/modifications matériels.

Thanks to Norbert Papon for translation!

Le « shotgun IPSC » pour les nuls ! 2ème article : Améliorations/customisation, ceinture et équipements:

Améliorations/customisation en division standard et standard manuel.

Ressort de la rallonge du magasin (tubulaire)

Nordic Components Remington 870 Magazine Extension, 20 Gauge

L’un des « upgrades » essentiel, mais trop souvent négligé par les tireurs débutants est le ressort du magasin tubulaire. Dans la majeure partie des cas, quand un souci de chargement apparait c’est souvent à cause d’un ressort usé ou trop court. Alors j’insiste encore une fois, pour un prix réduit, cela ne vaut pas le coup de s’en passer !

Les meilleurs ressorts dédiés à la compétition sont fabriqués par Nordic Component USA. Ils sont vendus en 45 ou 50 inch de long (114 à 127 cm) et nécessitent donc d’être recoupé à la bonne longueur. Il suffit alors de suivre le manuel constructeur, mais je vous conseillerai tout de même de garder un ressort un peu plus long que préconisé.
Lorsque le magasin tubulaire et le « follower *» sont encrassés, là encore des incidents de chargement peuvent survenir. C’est le cas lorsque le ressort n’a plus assez de puissance pour pousser la cartouche. Si vous voulez un bon conseil : nettoyez le magasin tubulaire régulièrement, vous serez surpris par la quantité de poussière et autres résidus qui peuvent s’y accumuler.

*follower : sorte de guide cylindrique de la taille et forme d’une cartouche (grosso modo) situé dans le magasin tubulaire. Lors des reloads (action de rechargement) la première cartouche vient se positionner en appui contre la tête de ce guide. L’autre côté du follower n’est en réalité qu’une cuvette dans laquelle se loge les premières spires du ressort afin de mieux le guider/contraindre en compression et/ou détente.

Matchsaver, Stagesaver ou toute autre alternative de « shell holder » (sorte de holster de cartouches)

MatchSaverZ Shell Holder
MatchSaverZ Shell Holder

Dans certaines configurations, pour un stage en particulier, vous pourriez vous trouver dans la situation où il vous reste qu’1 seule et unique cartouche pour la dernière cible… et malheureusement pour vous, sur votre dernier tir c’est une « miss » (cible non touchée)….

Cela conduit clairement à une situation « catastrophique » en terme de chrono. En effet, si vous voulez éviter les points de pénalités associés à la miss, il vous faudra donc réengagez la cible et cela vous coutera entre 4 et 5 secondes : action de recharger, chambrer et tirer …..Tout cela pour 1 cartouche !

C’est exactement dans ce type de situation que le Matchsaver est indispensable. Il s’agit tout simplement d’un « holster » pour 1 cartouche que l’on fixe sur le côté droit du garde main (ou pompe pour les Standard manuel).
En pratique, c’est assez « simple » à utiliser, il « suffit » de faire glisser (en main faible) cette cartouche depuis le matchsaver directement dans la chambre du fusil. Ce système peut être adapté aussi bien sur les semi-auto que manuels. Finalement, c’est un accessoire utile et pas chère (tout est relatif) qui peut vous permettre de sauver de précieuses secondes lors d’un stage, d’où son nom de stagesaver ou matchsaver !…et comme vous le savez déjà, chaque seconde compte en IPSC !! Parfois 1 seconde sépare le 1er du 2nd au classement !!

Rem : matchsaver, stagesaver sont les noms des fabricants de ces dispositifs. Noms rentrés dans le langage courant du shotgun.

Planchette élévatrice « Taran Tactical Innovation » pour Benelli M2 (semi auto)

Benelli M2 Extended Carrier
Benelli M2 Extended Carrier

Cet upgrade est sans conteste L’UPGRADE indispensable au Benelli M2. Il permet de recharger plus facilement/rapidement via la technique « load-2 » (2 cartouches à la fois) ou « load-4 » (4 cartouches à la fois). Plus d’informations disponibles ici :

Benelli M2 Upgrades and Modifications

Benelli Supernova Upgrades and Modifications

Bande adhésives antidérapantes

Il s’agit d’une bande adhésive type revêtement de skateboard, donc antidérapante, qui se colle généralement sur le garde main. De plus en plus de tireurs en utilisent pour améliorer la préhension. Là encore, ça ne coute pas très cher, disponible dans de grandes enseignes de sport, se découpe facilement pour faire du sur mesure, et surtout s’use très peu.

Bande adhésives antidérapantes

Améliorations/customisation en division open

Vepr-12 Shotgun
Vepr-12 Shotgun

En division open, La majorité des tireurs utilisent des chargeurs amovibles (type pistolet ou fusil). Ce paragraphe ne concernera que ce type-là. De nos jours, les magasins tubulaires sont plutôt rares (en open).
Rem : pour information, on utilise généralement le terme magasin lorsque cette partie est incorporée dans l’arme, et « chargeur » lorsqu’elle est amovible. Mais l’abus de langage, la confusion des termes est souvent faite.
Pour plus de fiabilité, des fusils comme le Vepr-12 ou le Saiga-12, très populaire en Open, nécessitent pas mal de modifications et réglages. Ils sont rarement prêts pour la compétition en « sortie de fourreau ». De nombreux tests devront être réalisés pour parvenir à un fonctionnement fluide et optimal c’est-à-dire sans incidents.

En général, il y a 3 grands axes de modifications en division Open :
– L’ergonomie
– La fiabilité
– La réduction du recul

Malheureusement ou heureusement, ces 3 types d’améliorations sont inter-dépendantes, vous modifiez l’une…et cela impacte l’autre….bref, un vrai casse-tête.
L’ergonomie est, toutefois, la première chose sur laquelle travaillent les tireurs. Ils installent des crosses télescopiques, poignées pistolet types sniper (avec un genre de repose main intégré) pour un meilleur contrôle de la détente, ainsi que des gardes mains tubulaires. Pour améliorer la vitesse des reloads, les tireurs installent aussi des puits de chargeurs assez larges. Sans oublier, côté gauche de la carcasse, une poignée latérale pour racker la chambre associée à un bouton d’éjection du chargeur surdimensionné (etc…)
Habituellement toutes les modifications citées ci-dessus permettent d’être rapidement compétitif et à un bon niveau.

Ensuite, les tireurs commencent à travailler sur la fiabilité. Un polissage de toutes les pièces en mouvement est requis comme pour l’intérieur de la chambre ainsi que la réduction de la longueur du ressort de recul.
Le recul d’un fusil de calibre 12 est assez violent… aussi il faut le réduire pour faciliter le tir rapide. La première chose est donc d’utiliser un frein de bouche. De nos jours, ils sont vraiment bien dessinés, et très efficaces, simplifiant ainsi l’acquisition des cibles. Je me suis aperçu que mise à part le frein de bouche, les tireurs ne savent pas vraiment sur quoi travailler pour réduire le recul. Mais en fait, la meilleure solution est encore d’utiliser des « gas blocs régulés » (dispositif de régulation de l’emprunt de gaz, difficile à traduire en français, désolé) ; pistons d’emprunt de gaz de différentes tailles et formes, et même le choix des ressorts et de l’huile utilisée à son importance. On a à la fois des modifications très laborieuses mais minutieuses qui ne peuvent être correctement réalisés que par des tireurs très expérimentés ou des armuriers qualifiés.

Améliorations/customisation en division modified

Généralement, vous aurez besoin d’un fusil semi-automatique avec un magasin tubulaire muni d’un ressort assez long, et pour finir un frein de bouche. Je sais que la majorité des tireurs pense que les freins de bouches finlandais sont les meilleurs….ce qui est le cas en offrant une réduction du recul très bonne, mais en contrepartie ils sont assez cher (150€).

Toutes les autres améliorations sont similaires à celles de la division Standard : sureté surdimensionnée, poignée latérale pour racker le bloc culasse et bouton d’armement (poussoir de déverrouillage du bloc culasse).
Beaucoup de tireurs réduisent aussi la longueur de la crosse afin d’avoir un magasin plus long. En effet, rappelez-vous du premier article le paragraphe sur la description des divisions, je vous précisais que la longueur totale des fusils en Modified est limitée.

Ceintures d’équipements pour la division standard, standard manuel et modified

Ezload Shotgun Belt for Load-Quad
Ezload Shotgun Belt for Load-Quad

La première chose dont vous aurez besoin (excepté de protections oculaires et auditives) est une ceinture sur laquelle les cartouches seront maintenues via un dispositif qui vous permettra d’améliorer la vitesse de rechargement.

Un fusil ne peut contenir, d’après le règlement, que 9 cartouches au signal de départ (du moins en standard et standard manuel, mais 14 en division modified). De ce fait vous devez recharger souvent, pour ne pas dire à chaque course, entre chaque position de tir. C’est pourquoi il est vivement recommandé d’investir dans un équipement fait pour le rechargement rapide de votre fusil (sans oublier aussi l’entrainement adéquat pour bien connaitre la gestuelle).

L’époque des cartouches en bandoulière et des cartouchières de crosse est révolue. Désormais tout le monde utilise la technique du « load-2 » ou « load-4 ».

La ceinture la plus populaire pour le « load-2 » est celle de Chameleon-Fabrics en République tchèque. Son prix est d’environ 135$. Aujourd’hui, elle n’est plus à la mode car pas adaptée à la technique du « load-4 » majoritairement utilisée par les tireurs. En effet cette technique offre plus de possibilités, de scenarii. Du coup les fabricants développent des équipements plus adaptés à cette technique. Certaines ceintures sont très simple comme le model Russian-Z ; tandis que d’autres sont beaucoup plus élaborées (cartouches maintenues par des aimants) comme la ceinture finlandaise King Belt Competition ou anglaise avec EzLoad. Pour ces dernières il s’agit d’équipements monobloc de 8, 12 ou 28 cartouches, en les combinant vous pouvez vous doter de 40 cartouches sur votre ceinture.
On trouve aussi de nombreux fabricants de « holster de cartouches » comme Invictus, Safariland, Double Alpha Academy. Cela permet d’équiper une ceinture d’éléments séparés de 4 ou 8 cartouches, et non d’un bloc de 28. Ce genre d’équipement est plus adapté et destiné à la compétition 3-guns ou vous devez avoir plusieurs portes chargeurs pour des calibres différents. Si votre objectif est uniquement le shotgun alors rien ne vaut une ceinture « monobloc » de 28 à 40 cartouches.

Dans tous les cas, je vous conseille d’avoir à minima 28 cartouches positionnée sur la ceinture avant le signal de départ.

Ceintures et portes chargeurs pour la division open

Les tireurs de la division Open ont besoin d’une ceinture relativement large, capable de supporter des portes chargeurs surdimensionnés adapté aux chargeurs relativement lourd des fusils. Les ceintures souples que l’on trouve facilement dans plusieurs armureries n’offrent pas assez de tenu à mon goût. D’autant plus que vous devez avoir au moins 4 portes chargeurs.
Ils doivent être positionnés sur la ceinture en fonction de votre morphologie et de ce qui vous convient le mieux. Globalement, il y a 2 manières de répartir les portes chargeurs :
– 2 devant, 1 à gauche et 1 dans le dos
– 1 devant, 2 à gauche et 1 dans le dos
Mais encore une fois, c’est l’expérience qui vous permettra de peaufiner la disposition la plus adaptée à vos besoins.
De nombreux fabricants proposent des ceintures et portes chargeurs… alors le plus simple est encore de choisir en fonction de la disponibilité.

Chokes

chokes

En anglais « choke » signifie étranglement. En fait, un choke est pour simplifier une pièce/un outil permettant de rétrécir la bouche du canon pour obtenir une gerbe de plombs plus ou moins compacte à des distances données. Concrètement cette pièce cylindrique amovible vient se visser entièrement (choke interne) ou non (choke externe) dans la bouche du canon. Mais en fonction du type de choke son diamètre interne varie permettant donc de concentrer plus ou moins la gerbe de plombs.
Plus d’informations disponibles ici (en anglais, en cours de traduction): Shotgun Chokes Explained

La dimension des chokes les plus utilises sont (donne la traduction utilisée en France, référence browning):
– Cylinder <> Lisse (Cylindrique, pas de réduction du diamètre interne)
– Improved Cylinder <> 1/4 (Cylindrique améliorée)
– Modified <> 1/2
– Full. <> Plein choke (étranglement maximal)

Vous trouverez aussi du choke Improved Modified <> 3/4

La nature du choke est identifiable aux nombres d’encoches gravées sur l’épaisseur. Ces encoches restent visibles même une fois le choke vissé dans le fusil.

Choke

Constriction (inches)

Encoches

Cylinder

.000

IIIII

Skeet 1

.005

Improved  Cylinder

.010

IIII

Skeet 2 (light Mod.)

.015

Modified

.020

III

Improved Modified

.025

II

Full

.030

I

Extra Full

.040

Turkey

.045 plus

Pourquoi utiliser des chokes en compétition Shotgun IPSC ?
Encore quelques années en arrière, peu de tireurs, pour ne pas dire aucun utilisaient, des chokes. Alors qu’aujourd’hui c’est L’accessoire indispensable ; utilisés en permanence, « interchangés » entre chaque stage pour répondre aux particularités du parcours, notamment en fonction de l’éloignement des cibles, de la proximité des no-shoot etc…
Cependant ne pas perdre de vu que le choix d’un choke est aussi fonction du type de cartouches (charge, type, marque etc…, nous développerons ce point-là dans le prochain article) mais aussi de la longueur du canon. Plus le canon est court, plus un choke « resserré » est utile.
En pratique, vous aurez besoin d’un choke Cylinder et Modified. Certains utilisent aussi les versions Improved Cylinder et Improved modified.
A titre d’exemple :
– un choke de type Cylindrique s’utilise principalement pour des stages sans no-shoot, avec des cibles lointaines (+15m) et des poppers lourd. Il est aussi parfait pour du tir sur des plateaux de ball trap (« pigeons d’argile »).
– un choke Improved Cylinder est plus performant sur des poppers proches. Mais en réalité, il y a peu de différences entre un choke Cylinder et Improved Cylinder
– Le choke Modified est LE choke à avoir. Très utile pour les parcours avec no-shoot, cibles lointaines et lourdes.
– Les chokes Full sont favorisés sur les stages avec de très nombreuses no-shoot.
Dans les faits, il faut choisir le choke adapté au parcours, et pour cela il faut bien les tester en amont afin de connaître leur groupement en fonction de la distance. C’est une phase « ennuyeuse » mais très utile pour la suite….

Les autres équipements du tireur

Vous participerez surement à de nombreux matchs tous différents les uns des autres, il vous faudra alors être prêt à toutes les conditions. Cependant, il y a des équipements indispensables à posséder dans votre sac de tir :
– Lunettes de protection
– Casque de protection auditive.
– Genouillères
– Gants (et une paire de secours au cas où)
– Lingettes ou spray anti buée pour vos lunettes
– Pièces détachés pour votre fusil
– Outils pour la maintenance de votre fusil
– Huile (lubrification)
– Kit de nettoyage
– Casquette, blouson imperméable, parapluie (utile mais pas indispensable…quoique !)
– Chaise pliante (le repos est important entre les stages)
– Bouteille d’eau (3L en été)
– Nourriture : barre céréales etc….chocolat en hiver par exemple…

Certains aspects de cette liste seront détaillés dans le prochain article.

Merci à Alexander Shorvayev de la team Open Molot pour les informations sur la division des fusils Open.

Vitaly Pedchenko

My name is Vitaly Pedchenko, I started this blog and forum to share information, tips, photos, and advice about the Remington 870 shotgun, accessories, and upgrades. Now I also own AR-15 rifle and MP5 pistol caliber carbine. I am firearms instructor, competitive shooter and IPSC Range Officer. I participate in practical shooting and 3-Gun competitions because they are the best way for me to test equipment and upgrades under stress. I am member of the PRACTICA shooting club. I also participate in REAGO, which provides Tactical Combat Casualty Care training. The main purpose of the Rem870.com blog and forum is to have a compilation of information about the Remington 870 shotgun in one organized, accessible place.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Sign up to the Newsletter and get "10 Tips to Building a Tactical Remington 870" ebook: